Bienvenue sur Le site des utilisateurs francophones actuels et futurs d'AmigaOS 4.x
Recherche
19 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
 
 
    Annonces Google

    Petites Annonces

il y a 1 annonces
    IRC

Serveur : irc.portlane.se
Canal : #AmigaNG
    Liens

Toutes les informations sur :
  • Amiga OS 4:
    AmigaOS.net
  • Logiciels pour OS4 :
    OS4depot
  • Matériel Amiga :
    ACube Systems
  • Magazine papier :
    AmigaPower
  • Magazine en ligne :
    Obligement
  •     Activité du Site

    Pages vues depuis 25/07/2007 : 105 905
    • Nb. de Membres : 184
    • Nb. d'articles : 1 152
    • Nb. de Forums : 18
    • Nb. de Sujets : 17
    • Nb. de Critiques : 24

    Top 10  Statistiques

      
    La Sam440ep (version Relec)

    (2438 mots dans ce texte )  -   lu : 1332 Fois     Page Spéciale pour impression

    Débutons par un petit retour en arrière pour ceux et celles qui ne se rappelleraient plus de la genèse de la Sam440.

    http://www.amiga-ng.org/themes/Permanent-Double-Side/images/topics/sam440.jpg http://www.amigaos.net/sites/default/files/acube-logo_0.png

    Cela remonte à 2007, alors qu'AmigaOS 4 continuait son développement mais qu'aucun nouvel ordinateur n'était fabriqué pour que les utilisateurs potentiels puissent en profiter. En effet, les dernières machines capables de faire fonctionner AmigaOS4 étaient les AmigaOne.

    Cette situation devenait intenable, autant pour les Amigafans qui attendaient avec impatience un nouvel ordinateur que pour les développeurs qui ne voyaient pas forcément où les mènerait leur travail.

    De ce fait, trois Italiens, de 3 compagnies italiennes, Alternative Holding Group Srl, Soft3 et Virtual Works, décidèrent de prendre les choses en main et se jetèrent dans la création d'une carte mère PowerPC capable de faire fonctionner AmigaOS 4.

    Ainsi est née la société ACube Systems, maintenant très connue du monde Amiga.

    La conception de ce qui allait devenir la Sam440 prit un peu de temps mais cela valait le coup d'attendre car cette carte mère au format mini-ITX comblait la majorité des attentes (sauf, en effet, les fans de puissance brute).

    La Sam440 était enfin disponible à la vente. Architecturée autour d'un CPU SoC AMCC 440ep (PowerPC) cadencé à 667 Mhz (il y eut des versions moins puissantes mais très peu démocratisées), normalement utilisé dans le matériel embarqué, il se trouvait tout indiqué pour faire tourner l'un des systèmes d'exploitation les plus légers (à comparer à d'autres systèmes d'exploitation prévus pour l'utilisateur «standard» bien sûr).

    http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/440EPx.jpg

    ACube ne fournissait au lancement que le carte mère et il était donc nécessaire de l'équiper par soi même par la suite avec tous les périphériques manquants. Heureusement pour nous francophones, nos deux revendeurs s'occupaient de nous mitonner des configurations toutes prêtes. La configuration qui nous intéresse ici est la version de Relec.

    http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/Sam440-CM.jpeghttp://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/Sam440-Box.jpeg

    En effet, notre spécialiste Amiga en Suisse a toujours mis un point d'honneur à « amigaïsé » les différentes configurations proposées. La Sam440 version Relec reprenait donc le boîtier qui fit le succès du MicroAOne. Et force est de constater que celui-ci lui sied à merveille.

    Jugez du peu : ainsi installée, vous vous retrouvez avec un ordinateur à 99% silencieux (le 1% restant venant du disque dur, facilement remplaçable par un SSD. Même le lecteur DVD n'émet quasiment aucun son à la lecture d'un DVD).

    http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/the_red_one_case.png

    Pour ma part, je suis déjà possesseur d'un AmigaOne G4 à 1,26 Ghz (le G4 est une installation d'Acube Systems, décidément incontournable dans le microcosme Amiga de nos jours). De fait, j'avais quand même une appréhension à tester une Sam440 à 667 Mhz dépourvue de cache L2 qui plus est.

    Mais à force de côtoyer cette petite bête lors des AmigaBouffes, des Alchimies et surtout lors des présentations que nous réalisons avec les Triple A (d'ailleurs, le succès de nos présentations tient en très grande partie à la Sam440 version Relec, qui fait toujours son effet auprès du public), il fallait de plus en plus que je l'utilise comme j'utilise mon AmigaOne.

    A l'usage, il faut noter deux choses : elle n'est pas très puissante mais elle suffit amplement à tout utilisateur d'AmigaOS4.1 désireux de réaliser certaines tâches relativement simples. D'ailleurs, par rapport à l'AmigaOne, il faut préciser que certains points sont largement à l'avantage de la Sam :

    • La Sam440 utilise du SATA-1 (via le chipset intégré Silicon Image 3114) en natif permettant des débits de théoriques de 150Mo/S (80 Mo/s en pratique en pointe) là où l'AmigaOne bride à 40 Mo/ (IDE ou carte SATA SII3114 sur port PCI).

    • La Sam440 utilise de la DDR-SODIMM 266Mhz, plus rapide que la SD-RAM PC133 des AmigaOne, et on la trouve plus facilement pour un coût moins élevé

    • L'intégration exemplaire ainsi que la qualité des composants utilisés en font une machine bien plus fiable que les AmigaOne bogués.

    • Il n'y pas de southbridge, ni de nortbridge puisque l'AMCC 440 est un CPU de type SoC (System On Chip) gérant lui-même toutes les entrées/sorties de l'ordinateur.

    • Le Radeon M9 intégré à la carte mère est le pendant d'une Radeon 9000 Pro, l'une des cartes graphiques les plus puissantes utilisables avec AmigaOS4.1 (l'arrivée des Radeon HD va bien sûr bouleverser la donne).

    • Le son est bien mieux géré (malgré une inversion des canaux droite/gauche facilement contournable grâce à une variable d'environnement) car là où l'AmigaOne émet des craquements plus que désagréables lors de l'utilisation intensive de MiniGL, la 440 oppose un son clair ne posant aucun souci.

    • Le chipset ethernet 10/100 Mbs profite d'une bien meilleure gestion que celui de l'AmigaOne et les débits atteignent régulièrement les 8 à 9 Mo/s en local là où l'AmigaOne plafonne au mieux à 4 Mo/s.

    • ACube Systems supporte encore activement le développement de mises à jour pour leur premier bébé (mises à jour d'Uboot pour accélérer les accès mémoire et les accès au cache L1, fourniture de patch pour améliorer les lectures/écriture PCI, etc...)

    • Enfin, silence total via un refroidissement passif intégral et consommation au raz des pâquerettes (moins de 20w)


    Notez de plus la présence d'un port PCI sur la carte mère, permettant selon ses besoins de rajouter une carte graphique (telle une Radeon 9200 par exemple, pourvue de plus de mémoire graphique mais qui s'avèrera plus lente que le M9 intégré), une carte son si vous envisagez d'utiliser HDRec pour récupérer des sons/musiques ou bien une carte WiFi (très pratique sur votre lieu de vacances si un point d'accès WiFi ouvert est disponible).Passons sur ces chiffre et prenons mon exemple d'utilisation : en juin de cette année 2011, nous sommes partis en vacances à la montagne avec ma moitié, dans un appartement de location du CE de mon entreprise.

    Bien sûr, dans ce genre d'appartement, vous n'allez pas trouver tout le confort (TV, lecteur DVD, console de jeu, etc...). Ni une ni deux, je décide d'embarquer la Sam440 et son écran/clavier/souris/joypad avec nous. Pourquoi se priver : légère et compacte comme elle est, elle ne risque pas de nous encombrer autant qu'un AmigaOne (tant en terme de poids que de place occupée dans l'appartement).


    Mon but premier :
    pouvoir regarder des DVDs le soir après nos longues marches. La question peut donc se poser : est-elle capable de lire un DVD de manière acceptable ?

    Il faut bien se rappeler qu'AmigaOS4.1 ne sait pas tirer partie des capacités de décodage des Radeon et seul le CPU doit faire tout le travail. Alors 667 Mhz, sans cache L2, ça risque de faire juste....
    Détrompez-vous ! Pour pouvoir profiter d'une lecture optimale d'un DVD avec la Sam440, il faut simplement avoir mis à jour Uboot (1.31d au moment où ces lignes sont écrites), avoir installé le patch fourni par ACube améliorant les transferts PCI et utiliser l'excellent DvPlayer, de Stephen Fellner. Nous avons donc pu profiter pendant toutes nos vacances de nombreux films, regardés grâce à la Sam440 et son étonnant silence. Notez qu'il faudra bien vérifier que le DMA est activé sur vos lecteurs (c'est le cas par défaut mais on ne sait jamais, tapez, dans un cli, la commande : idetool -l sii3114ide.device pour vérifier).

    Je mentirais en vous disant qu'il n'y pas quelques saccades mais une fois dans le film, je peux vous assurer que vous ne remarquez rien et que vous en profitez intégralement. Pour être honnête : un film venu du cinéma passera mieux (du fait des bandes noires au-dessus et en dessous, faisant ça de moins à décoder) qu'un téléfilm ou une série, occupant la totalité de la surface d'un écran 16/9 mais encore une fois : dès que l'on est plongé dans la vidéo, on ne s'aperçoit de quasiment rien. Pour preuve, la miss n'a rien dit :-).Autre défaut (semblant venir du lecteur DVD Slim Slot intégré) : la lecture de DVDs encryptés est fastidieuse (pensez à mettre le fichier decss.plugin récupéré d'OS4Depot.net dans le tiroir /Plugins de DvPlayer) car au démarrage de certains films, il faut attendre plusieurs minutes pour voir la vidéo apparaître et la navigation dans un film devient un calvaire puisqu'il faut là aussi plusieurs minutes pour que le logiciel se recale.

    Si vous voulez reprendre la lecture d'un DVD plus tard, il vaut mieux laisser en pause le logiciel. Et
    oubliez Mplayer sur les SAM440, quelles qu'elles soient : il n'est pas optimisé du tout et rame énormément par rapport à DvPlayer, ce dernier étant bien plus optimisé.De même, nous en avons profité pour regarder les nombreux épisodes de l'émission librement téléchargeable RétroVision, qui teste des jeux des années 80/90. Par contre, là il faut admettre que dès que la vidéo est très chargée en mouvements et pixels, les 667 Mhz ne suffisent plus et DvPlayer utilise le frameskip à plein tube (il peut même arriver à de rares occasions que le son se désynchronise de la vidéo). Néanmoins, si l'on n'est pas trop gourmand sur la taille des vidéos (720x576 en MPG-2 ou 640x480 en AVI semble être le maximum avant décrochage), la Sam440 reste un excellent lecteur multimédia (TuneNet et AmigaAMP fonctionnent parfaitement bien sûr) d'appoint à emmener partout avec soi.

    Bon lire des DVDs, c'est cool mais côté divertissement actif (comprenez le jeu), que peut-on faire avec un ordinateur cadencé à 667 Mhz ? Et bien de ce côté, on va déjà se tourner vers notre spécialiste national qui a toujours mis un point d'honneur à optimiser tous les jeux et émulateurs portés sur AmigaOS4.x, je veux bien sûr parler d'
    Hugues « HunoPPC » Nouvel.De fait, nous avons passé de très bons moments avec l'émulateur Neo Geo (GNGeo), excellent et permettant de jouer à de très nombreux jeux de l'ancienne Rolls des Consoles, et ce avec très peu de ralentissements. De même, pour moi qui suis un fan de Beat'Em All à la Streets Of Rage, je me suis beaucoup amusé avec le portage d'OpenBOR (Beats Of Rage) : des animations fluides, des musiques dantesques, différents mods à télécharger sur le net (remakes de Streets Of Rage, Golden Axe, Final Fight, etc...). 1941 DX ainsi que les différents shoot'em ups portés par Huno fonctionnent aussi parfaitement sur la Sam.Bien sûr, la vaste majorité des petits jeux (parfois n'ayant aucun intérêt) disponibles sur OS4Depot fonctionneront sans souci. Côté commercial, vous pourrez jouer avec Quake I et II (pour Quake III, il vous faudra au minimum 1Go de mémoire vive et eu moins 128Mo de mémoire vive, ce que ne permet pas la Sam440ep limitée à 512Mo de RAM et 64Mo de V-Ram), Heretic I et II, Freespace I et II, Nightlong, WipeOut 2097, Earth 2140, etc...

    Comme vous le voyez, pour ce qui est des loisirs, rares sont les jeux dont voue ne pourrez pas profiter. Et si votre crédo, ce sont les FPS overburnés, il vaut mieux se tourner vers un AmigaOne G4, un Pegasos II G4 ou mieux : une Sam460 (réalisée encore une fois par ACube System) dont les pilotes 3D pour les cartes récentes ne devraient plus tarder.
    Pour tout ce qui est bureautique, il est possible d'utiliser AmiCygnix mais il faut savoir que cette sur-couche graphique est déjà lourde sur un AmigaOne G4 alors sur une Sam440 à 667 Mhz... Il vaut mieux attendre un hypothétique portage natif.

    Une autre utilisation plus qu'intéressante de la Sam440 est
    la création d'un serveur web. Depuis la mise à disposition de AAMP, vous avez la possibilité de transformer votre ordinateur sous AmigaOS4.1 en serveur HTTP. Je l'ai installée pour test et force est de constater que tout cela est d'une très grande simplicité (il faut quand même quelques rudiments très basiques de conception d'un serveur). J'ai donc pu installer un CMS (NPDS, le même moteur gérant les sites Amiga-NG.org et Meta-MorphOS.org) sur la Sam440, configurer la base de données SQL et lancé le tout (20 minutes à tout casser). J'ai pu ensuite me connecter de n'importe quelle machine de mon réseau local et surfer normalement sur le site présent sur la 440. L'arrivée de AAMP donne une nouvelle dimension à AmigaOS4.1 et certaines choses qui ne se faisaient que sur Mac ou PC dans les manifestations Amiga pourront très bien maintenant être réalisées sous AmigaOS4.1.Notez néanmoins que pour l'utilisation d'un Amiga en serveur, 1Go de mémoire vive, voire 2, ne seront pas du luxe mais comme déjà dit, la Sam440ep est limitée à 512Mo.

    Côté Internet proprement dit, la Sam440ep souffle le chaud et le froid. Non pas qu'elle soit incapable de se connecter au réseau, bien au contraire. En fait, pour tout ce qui est mail, discussion instantanée, téléchargement FTP. Tout se passe bien : les outils à notre disposition sont efficaces (Mail ou Yam pour le courrier électronique, WookieChat et SabreMSN pour la discussion instantanée, PFTP pour les téléchargements FTP). Là où l'on sent les limites des 667 Mhz, c'est lors du surf.Pour faire clair : soit on la joue moderne et l'on utilise OWB 3.32 (ou MUI-OWB 1.9) et la différence de vitesse d'affichage entre l'AmigaOne et la Sam440 est flagrante, au profit de l'AOne. Soit on ne surfe que sur des sites typés Amiga (Amiga Impact, Amiga-NG, Obligement, Amiga World, etc...) avec les anciens navigateurs 68k ne supportant pas le CSS (Ibrowse et Aweb entre autres). Il est aussi possible d'utiliser NetSurf, supportant le CSS mais pas le javascript, le seul navigateur permettant vraiment de profiter du web sur notre petite Sam.

    Alors la Sam440ep pourrait-elle remplacer mon AmigaOne G4 ? En toute honnêteté, non, au vu du manque de puissance pour une utilisation régulière et intensive. En cas de panne de l'AOne, elle me permettrait de patienter le temps que je bascule vers une Sam460 au minimum (besoin de puissance pour la conversion vidéo entre autres). Néanmoins,
    la Sam440ep est le compagnon idéal du voyageur car elle permet de pallier à tous les besoins sur vos lieux de vacances et de continuer à profiter d'AmigaOS4.1 et sa logithèque où que vous soyez. Sa compacité et sa légèreté en font un Amiga d'exception, digne successeur de l'Amiga 600, et redonnant ses lettres de noblesse à l'appellation « micro » ordinateur. Elle permet de plus à une personne disposant de peu de place mais voulant (re)découvrir l'Amiga d'aujourd'hui de le faire sans avoir à se procurer une tour mangeuse d'espace et bruyante qui plus est.Autre grief : lors de la sortie de la Sam 440, il était fait mention de fonctions DSP intégrées au CPU 440ep. Il est fort dommage qu'aucun logiciel n'en ait jamais tiré parti (je pense surtout à DvPlayer par exemple).

    En obtenir une ?


    Malheureusement,
    la Sam440ep n'est plus produite et la version typique de Relec, suite à son succès, est quasiment introuvable (scrutez les petites annonces d'Amiga Impact ou Amiga-NG, des perles y font régulièrement leur apparition). Il est dommage qu'Acube n'ait jamais eu les moyens de reproduire une telle machine aussi compacte (les Sam440 Flex et Sam460 privilégient normalement les extensions même si ces deux carte mères sont déjà très compactes). Plus qu'à espérer que les ventes de Sam460 soient un succès pour apporter un bon bol d'air à ACube Systems, la seule société qui a réussi là où tous les autres ont échoué : sortir une lignée d'Amiga Nouvelle Génération et continuant à exceller dans cette tâche grâce à tout nouvelle Sam460 bien plus puissante.

    Article précédemment publié dans aMiGa=PoWeR n° 48




    Retour à la sous-rubrique :
  • Les tests matériel

  •  Autres publications de la sous-rubrique :
     
        AmigaOS 4.1


    Laissez-vous tenter par
    AmigaOS 4.1
        AmiTheme


    AmiTheme
        Galeries Photo


    TuneNet en action
    Logiciels
        Anciens Articles

    vendredi, 17 mai
  • Dir Me Up 3.96 disponible (8)

  • jeudi, 16 mai
  • Acquisition complète de ReAction GUI Toolkit (3)

  • samedi, 04 mai
  • VIM 8.1 porté sur AmigaOS 4.1 avec support MUI (3)

  • mercredi, 01 mai
  • Alchimie Treize en novembre (0)

  • vendredi, 05 avril
  • Mise à jour de MUI 5.0 (2019R1) (0)

  • dimanche, 17 mars
  • Shogo Mobile Armor disponible sur AmigaOS 4.1 (3)

  • samedi, 16 mars
  • Nouveau site Relec (2)

  • vendredi, 15 mars
  • Oufparty 6 au delà du temps (0)

  • vendredi, 08 mars
  • Mise à jour de Personal Paint (0)

  • samedi, 23 février
  • AmiSSL 4.3 disponible (1)

  • Articles plus anciens



    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés. AmigaOS 4.x est (c) Hyperion Entertainment

    Conception graphique du thème : PowerMetal, codage : Alexandre Balaban
    Certaines images sont © Martin \"Mason\" Mertz

    Temps : 1568679887.1021 seconde(s)