NetSurf 2.8

Il y a quelques années, les navigateurs sur AmigaOS se limitaient à Ibrowse, AWeb et Voyager. Des navigateurs en avance lors de leur sortie mais qui ont pris un énorme coup de vieux dès l'arrivée des CSS (Cascading Style Sheet), un langage qui sert à décrire la présentation d'affichage de certaines pages web.

De ce fait, il devenait nécessaire de remplacer ces navigateurs obsolètes (tout du moins sur ce point). Nous avons abordé OWB 3.30, le navigateur qui a permis à beaucoup d'Amigaïstes de se passer d'un autre ordinateur pour la majorité des pages web du net. On notera aussi une première version Alpha de TimberWolf(TW), le port de FireFox pour AmigaOS, complètement inutilisable à l'heure actuelle.

Néanmoins, un troisième navigateur est toujours en cours de développement : NetSurf. Développé à l'origine pour les ordinateurs fonctionnant sous RiscOS, une version AmigaOS 4 est sortie, portée par Chris Young.

NetSurf en action

Les premières versions ne donnaient pas franchement satisfaction et la sortie d'une version 2.6 comportant un bogue avec l'affichage des cadres n'aida pas le navigateur à être mieux apprécié. Heureusement, Chris Young a rapidement sortie une version 2.6 corrigé, dérivé de la 3.0 Development, devenue depuis la version 2.8.

Que permet NetSurf ?

NetSurf est un navigateur complètement nouveau, n'étant ni basé sur WebKit (OWB), ni sur Gecko (TW)  il dispose de son propre moteur d'affichage et de décryptage de pages web. Il a été développé avec en ligne de mire la rapidité et la légèreté (philosophie type Amiga) rappelant de ce fait AWeb ou Ibrowse.

Les préférences de NetSurf

A l'heure actuelle, la majorité des sites web est lisible avec NetSurf. Néanmoins, une lacune l'empêche de devenir un navigateur incontournable : il souffre du manque du JavaScript, rendant l'utilisation de certains sites dynamiques totalement impossible.

Aux dernière nouvelles, le support du JavaScript n'arriverait au mieux qu'avec la version 5 du navigateur (donc pas avant 2013).

Par contre, on notera le support du format SVG et même du tout nouveau format WebP que Google tente d'imposer en remplacement du JPG et du PNG.

Enfin, sachez que deux versions existent : une utilisant la bibliothèque graphique du système et l'autre accélérée via Cairo, la bibliothèque graphique ajoutée à AmigaOS 4.1. Nous vous conseillons d'ailleurs cette dernière option si votre système est équipé d'assez de mémoire vidéo.

Utilisable ou non ?

Comme écrit un peu plus haut, le navigateur est parfaitement utilisable sur une grande majorité de sites. Qui plus est, le décodage des pages web est très rapide (plus rapide qu'avec OWB car la page est affichée et peut-être parcourue pendant son décodage) et la gestion mémoire est optimisée (contrairement à OWB, le décodage des images se fait en mémoire vidéo et non pas en mémoire principale).

En fait, son fonctionnement et son utilisation rappelleront à beaucoup l'utilisation d'IBrowse. Il dispose de menus de configuration, d'un gestionnaire de favoris, d'une sauvegarde de la position des fenêtres, d'onglets, d'un gestionnaire de téléchargement (qui bizarrement prend 100% du temps CPU) et peut aussi utiliser NetSurfAdressBook (qui mériterait une mise à niveau) et GetVideo en script Arrexx (ou de la même façon qu'OWB, voir numéro précédent).

Téléchargement d'un fichier

Conclusion

NetSurf a tout pour devenir un excellent navigateur pour AmigaOS 4.1. Mais pour cela il faudra attendre que les développeurs intègrent un moteur JavaScript digne de ce nom puisque pour tout le reste, le développement avance bien (Hubbub et Libcss ont été finalisés et intégrés à NetSurf et Libdom est en cours de finalisation).

Il ne peut à l'heure actuelle remplacer complètement OWB, le plus compatible et puissant des navigateurs sur AmigaOS, mais dès que son développement aura bien avancé, ce sera un navigateur avec lequel il faudra compter à moins que, comme OWB, il cesse d'être développé en cours de route. L'Histoire nous le dira.

Télécharger NetSurf 2.8

Article précédemment paru dans Amiga=Power n° 47





Cet article provient de Le site des utilisateurs francophones actuels et futurs d'AmigaOS 4.x

L'URL pour cet article est : https://www.amiga-ng.org/sections.php?op=viewarticle&artid=45