Bienvenue sur Le site des utilisateurs francophones actuels et futurs d'AmigaOS 4.x
Recherche
12 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
 
 
    Annonces Google

    Petites Annonces

il y a 1 annonces
    Liens

Toutes les informations sur :
  • Amiga OS 4:
    AmigaOS.net
  • Logiciels pour OS4 :
    OS4depot
  • Matériel Amiga :
    ACube Systems
  • Magazine papier :
    AmigaPower
  • Magazine en ligne :
    Obligement
  •     Activité du Site

    Pages vues depuis 25/07/2007 : 105 724
    • Nb. de Membres : 174
    • Nb. d'Articles : 1 051
    • Nb. de Forums : 17
    • Nb. de Sujets : 17
    • Nb. de Critiques : 19

    Top 10  Statistiques

      
    Les ordinateurs compatibles AmigaOS4.1

    (2645 mots dans ce texte )  -   lu : 11699 Fois     Page Spéciale pour impression

    http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/PowerPC.gif http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/amcc_logo.png http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/logo-pa-semi.gifhttp://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/altiveclogo.gif


    Avec toutes ces machines, pas facile de s'y retrouver. Voici la liste des ordinateurs aptes à faire fonctionner AmigaOS 4.1.



    Les Amiga 1200/3000/4000 équipés d'une carte accélératrice PowerPC

    http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/blizzardppc.jpg                     http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/CyberstormPPC.jpg

    Après une version 4.0 d'AmigaOS 4 Classic qui a ravi autant que déçu les possesseurs de ces ordinateurs mythiques, une version 4.1 spécifiquement développée a vu le jour.

    Pour rappel, les cartes PowerPC (Motorola 603e pour les Blizzard PPC et 604e pour les Cyberstorm PPC) de ces Amiga Classic tournent à une vitesse comprise entre 166 et 240 Mhz (certains ont réussi à surcadencer leurs CPU jusqu'à 360 Mhz) et ne peuvent gérer que 128 Mo de mémoire pour les CyberStorm PowerPC des A3000/4000 et 256 Mo pour les Blizzard PowerPC des A1200. Néanmoins, AmigaOS 4.1 Classic peut gérer en plus la mémoire de la carte Zorram (se branchant sur le port Zorro 3), développée par AmigaKit, permettant selon la configuration d'atteindre un maxium d'1 Go de mémoire. 

    De plus, les cartes ATI Radeon de la génération RV2x0 sont supportées, comme sur toutes les autres machines. Il est aussi possible d'installer une carte SATA dans un port PCI d'un Mediator par exemple pour profiter d'accès aux disque durs bien plus rapides.

    Si vous possédez une telle machine et tous les éléments requis pour faire tourner AmigaOS 4.1, dites-vous que vous devez possédez le seul ordinateur datant de bientôt 20 ans qui continue à voir son système d'exploitation mis à jour. Une machine collector ! Dans le cas contraire, si vous ne possédez pas un tel monstre et que vous voulez découvrir AmigaOS 4.1, nous vous conseillons plutôt de passer à une machine Next Gen (ci-dessous).

    Disponibilité : en occasion seulement


    Les AmigaOne SE

    http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/a1se1.jpg  http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/G3.jpg

    Les toutes premières machines sorties furent les AmigaOne SE. Ceux-ci furent conçus par Eyetech sur la base de CPU PowerPC 750CX (G3) à 600 Mhz. Au format MicroATX (2 ports IDE UDMA, 3 ports PCI, un port AGP, 2 slot pour SDRam 133, bus à 133 Mhz, chipset sonore VIA AC97 intégré, VIA Eth3Com intégré, Ports USB 1.1), ces cartes comportaient de nombreux bogues hardware obligeant les possesseurs de celles-ci à s'équiper de cartes USB et IDE au format PCI pour éviter tout plantage aléatoire du système. Ainsi équipé, l'AmigaOne SE est parfaitement utilisable malgré une puissance toute relative. 

    Machine assez robuste mais ne valant pas vraiment le coup sur le marché de l'occasion, sauf si parfaitement équipée et à un prix très intéressant. De même que si une panne survient, il est plus intéressant de se tourner vers une machine récente que de tenter de le réparer.


    Disponibilité : en occasion seulement


    Les AmigaOne XE

    http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/A1_XE_G4.jpg  http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/G4.jpg


    Evolution de l'AmigaOne SE, l'AmigaOne XE fut lui aussi développé par Eyetech (carte au format MicroATX, 1 port AGP, 3 ports PCI, 2 ports IDE UDMA, 2 slots SD-RAM à 133 Mhz, bus à 133 Mhz, chipset sonore VIA AC97 intégré, VIA ETH3Com intégré, ports USB 1.1) et corrigeait certains problèmes du SE. Pas tous malheureusement puisque le fameux bogue du DMA a posé beaucoup de soucis aux premiers acheteurs. Heureusement la majorité des AmigaOne XE ont été fixés par AmigaCenter, ce qui permettait enfin d'utiliser pleinement son AmigaOne sans craindre d'éventuels plantages matériels. A noter quand même que les slots mémoire étaient capricieux et n'acceptaient que certains type de mémoire, rares sont ceux qui ont pu dépasser les 1Go de RAM sur leurs AmigaOne.

    Les AmigaOne XE ont été dotés de plusieurs types de processeur : les PowerPC IBM 750FX à 800 Mhz et les PowerPC Motorola 7445/7455 (G4) cadencés à 800 ou 933 Mhz. Plus tard, ACube Systems lançait une offre d'échange de G4 si ceux du module CPU venaient à tomber en panne, offre n'étant plus commercialisée à ce jour. A-Cube remplaçait donc les G4 par des modèles plus récents (7447/7457) à 1 Ghz ou 1,26 Ghz, redonnant un second souffle à ces machines et en faisant de fait (du moins pour la version 1,26 Ghz) l'Amiga le plus puissant en terme de performances brutes. On en trouve encore sur le marché de l'occasion mais il vaut mieux privilégier les machines équipées d'un G4, les AmigaOne à base de G3 étant surpassés par des machines plus récentes.

    Notez que Crisot, membre francophone d'Amiga-NG et unique possesseur d'un AmigaOne G4 surcadencé à 1,4 Ghz, s'est spécialisé dans la réparation des modules CPU (pour G4), n'hésitez pas à entrer en contact avec lui en cas de besoin.


    Disponibilité : en occasion seulement


    Les MicroAOne

    http://www.vincentperkins.com/AmigaNG/images/A1/microa1.jpg  http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/G3.jpg


    Pendant compact de l'AmigaOne XE, le µAOne était une petite machine sur laquelle tout était intégré. Toujours développées par Eyetech, elles possédaient au choix un IBM PowerPC G3 750FX (512Ko de cache) ou 750 GX (1Mo de cache) à 800 Mhz, un slot mémoire SO DIMM, un port PCI, 2 ports IDE,des ports UBS 1.1, chipset sonore VIA AC97 intégré et VIA ETH3Com intégré, la vitesse du bus était là aussi de 133 Mhz. Son plus gros handicap est sa puce graphique intégrée : une Radeon 7000 avec seulement 32 Mo de mémoire vive, montrant vite des faiblesses avec le mode composition d'AmigaOS 4.1. De même : ses capacités 3D étaient dépassées par rapport aux Radeon plus récentes.

    Il s'en trouve encore sur le marché de l'occasion mais elles ne sont plus très intéressantes du fait qu'AmigaOS 4.1 se trouve bridé par la faible quantité de mémoire vidéo embarquée et aussi du fait qu'il est impossible de rajouter une carte graphique sur le port PCI tant qu'UBoot ne sera pas mis à jour (ce qui semble là aussi fort compromis même s'il est actuellement en cours d'amélioration par des passionnés).


    Disponibilité : en occasion seulement


    Le Pegasos II

    http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/pegasos2_g4.jpg  http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/G4.jpg


    Machine de prédilection pour les utilisateurs de MorphOS, AmigaOS 4.1 a vu le jour sur cette architecture en 2008. Cet ordinateur de BPlan avait des spécifications bien plus avancée que celles des AmigaOne : Processeurs IBM G3 750CXe à 600 Mhz ou Motorola G4 7447 à 1 Ghz, mémoire DDR à 266 Mhz (deux fois la vitesse des AmigaOne mais les derniers tests ne donnent pas de différence flagrante), un port AGP, 3 ports PCI, 2 ports IDE UDMA, 2 interfaces réseau (une à 1 Gb/s de chez Marvell Discovery, non supportée par AmigaOS, et une classique VIA Rhine 10/100Mbs), des ports USB 1.1 et un chipset sonore intégré VIA AC97. Cela ressemble à s'y méprendre à un AmigaOne mais la qualité de finition et la stabilité du matériel ont ravi tous les possesseurs de Peg II. AmigaOS 4.1 profitera surtout des Pegasos II équipés de processeurs G4.

    Avec l'AmigaOne XE G4, le Pegasos II G4 est la seule machine d'occasion que nous pourrions vous conseiller si vous êtes à la recherche de puissance brute. Elles nécessiteront toutefois l'ajout de cartes supplémentaires pour profiter des technologies plus récentes (SATA, USB 2.0, etc...).


    Disponibilité : en occasion seulement


    La Sam440EP

    http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/SAM-440.png  http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/440EPx.jpg


    Après plusieurs années de disette, un AmigaOS qui évolue, qui fait envie à beaucoup mais qui ne trouve aucune machine d'occasion sur le marché ou à des prix délirants, le sauveur porte enfin un nom : ACube Systems. Cette société se lance dans le développement de cartes mères PowerPC à basse consommation. Le premier modèle sorti est basé sur une carte miniITX embarquant un AMCC PowerPC 440EP à 667 Mhz (il y eut quelques modèles moins puissants à 400 et 533 Mhz au tout début du lancement mais ils sont relativement rares). Ce processeur est intéressant sur plusieurs points : il ne chauffe quasiment pas, il fait partie de la gamme SoC (System on Chip) qui permet d'éviter à avoir recours à des bus de type Northbridge ou Southbridge et gère de lui-même toutes les entrées sorties de la machine. ACube lui a adjoint une carte graphique embarquée Radeon M9 (comparable à une Radeon 9000 Pro) équipée de 64 Mo de mémoire, amplement suffisante pour l'utilisation courante d'AmigaOS 4.1.

    La machine embarque ainsi 2 ports Ethernet 10/100Mbs, 1 slot PCI, 4 ports SATA, 512 Mo de RAM soudés à la carte (option qui sera remplacée par une barrette So-DIMM par la suite), une puce audio Cirrus Logic ainsi que des ports USB 1.1 et 2.0.

    A y regarder de plus près, cette machine rappelle furieusement le µAOne qu'elle remplacera chez certains Amigaïstes (Relec l'habillera même avec une magnifique robe, pour la plus grande satisfaction des Amigaïstes en manque de reconnaissance visuelle). En effet, la carte est bien mieux finie, bien plus stable, moins bruyante et plus moderne. Le CPU à 667 Mhz bridera quelque peu les fous de puissance (l'absence de cache du CPU aussi d'ailleurs) mais ce manque de puissance est comblé par la vitesse des barettes mémoire (266 Mhz), les ports SATA et la Radeon M9.

    Il faudra néanmoins attendre AmigaOS 4.1 Update 1 pour que le système d'exploitation soit vraiment stable et profite réellement de la machine. La Sam440 miniITX n'est actuellement plus produite mais elle est encore disponible chez certains revendeurs.


    Disponibilité : en occasion seulement


    La SamFlex

    http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/sam440epflex.jpg  http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/440EPx.jpg


    Au vu du succès de la Sam440 mais aussi de la demande d'évolutivité, ACube conçoit la SamFlex, une carte mère avec des spécifications similaires à la miniITX (sans la puce graphique) mais rajoutant en plus 3 ports PCI standards qui autorisent l'utilisation de cartes graphiques plus puissantes. Celle-ci sera proposée en plusieurs versions, la différence venant de la vitesse du processeur. Le classique modèle à 667 Mhz sera proposé mais ce sera surtout la SamFlex à 800 Mhz qui gagnera le coeur des clients. Cette version utilisera des AMCC 440EP à 667 Mhz surcadencés à 800 Mhz.

    Très rapidement, ACube ne peut plus fournir de machines à 800 Mhz. En effet, les CPU utilisés lors de l'overclocking se font de plus en plus rares et ils nécessitent des tests poussés pour s'assurer de leur viabilité à cette vitesse. Surtout qu'encore une fois, le CPU est à refroidissement passif (certains utilisateurs ont quand même monté un ventilateur sur le 440 par précaution). Sachez qu'Amiga Power était entièrement conçu sur une SamFlex à 800 Mhz, Murakami, ex-rédacteur en chef du magazine, étant l'un des heureux possesseurs de cette machine qui remplaça son défunt µAOne.

    Ne pouvant plus fournir de machines à base 440 à 800 Mhz et sentant que les clients allaient se détourner de la Sam, ACube décida de surcadencer toute la SamFlex et poussa le bus à 147 Mhz au lieu des 133 initiaux. Cela permit d'obtenir des SamFlex à 733 Mhz, les seules actuellement encore en vente chez nos revendeurs. Elles ont connu elles aussi un énorme succès et tiennent la dragée haute aux AmigaOne XE G3 de par le bus surcadencé puisque tous les échanges de données sont accélérés.

    C'est un achat que nous vous recommandons les yeux fermés car AmigaOS 4.1 en tire pleinement partie, la machine est très robuste, bien conçue et pourvue d'équipements modernes.


    Disponibilité : en occasion seulement


    La Sam460

    http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/sam460ex.jpg  http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/460EX.jpg


    Enfin, ACube Systems continue sur sa lancée en proposant une carte au format FlexATX (à l'instar de la Sam440Flex) basée sur le PowerPC SoC AMCC 460EX, dérivé du 440 mais pouvant fonctionner jusqu'à 1,15 Ghz, pouvant embarquer 1 ou 2 Go de mémoire, disposant de 256 Ko de cache L2 et pourvue d'accès en entrées/sorties bien plus rapides. Le SATA2 est lui aussi à l'honneur ainsi que le PCI-Express et la DDR2. Enfin, elle intègre un chipset audio(5.1)/graphique Silicon Motion SM502 avec 64 Mo de mémoire vidéo. 

    En 2015 Acube annonce la disponibilité de la Sam460cr (pour Cost Reduced), cette nouvelle carte faisant l'impasse sur la puce SATA, la puce son et la puce graphique intégrées, permettant de gagner en coût de production et s'affranchissant par la même occasion de la problématique des pilotes. Cela oblige donc à utiliser les 3 ports d'exentsion libres et à ajouter une carte son en PCI-E 1x, une carte graphique en PCI-E 4x (format 16x) et une carte SATA en PCI (ou une carte son en PCI et une carte SATA en PCI-E).

    Il est possible de lui adjoindre des cartes graphiques récentes telles que les Radeon HD X1550, HD2400 ou HD4650 entre autres, jusqu'au toutes récentes Radeon R290.

    Son prix chez Relec est aux alentours de 1000€ tout compris (avec 1 Go de mémoire) en fera une très bonne machine de milieu de gamme.

    Disponibilité : disponible chez les revendeurs ou directement chez ACube Systems. Il est aujourd'hui très difficile de se procurer une Sam460.


    L'AmigaOne 500



     http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/sam460ex.jpg

    Basé sur la Sam460 précédemment citée, ACube propose dorénavant une configuration complète, avec un boîter dédié, nommée AmigaOne 500, permettant ainsi de créer une lignée avec les anciens et futurs AmigaOne.

    Les caractéristiques internes sont les mêmes que la Sam460 mais des périphériques sont inclus : HD ou SSD, DVD, souris AmigaOne... L'AmigaOne 500 est maintenant livré avec la Sam460cr.

    Disponibilité : disponible directement via ACube ou par le biais de revendeurs, son prix de base est de 1069 € (sans les options). Il est aujourd'hui très difficile de se procurer une Sam460.


    L'AmigaONE X1000

    http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/x1000_nemo.jpg  http://amiga-ng.org/resources/OrdiOS4.1/Processor-PA6T-1682M.jpg


    Fin 2009, Hyperion et A-Eon Technology annoncent le développement du futur de l'AmigaOne : le X1000. Visiblement axée sur le haut (voire très haut) de gamme, cette machine au format ATX sera basée sur un CPU PowerPC PA6-T 1682M double coeur cadencé à une vitesse de 2 Ghz, 4 ports mémoire DDR2, 10 ports USB 2.0, 2 ports PCI-e et 2 ports PCI, audio 7.1 HD, 4 connecteurs SATA 2 et 1 connecteur IDE.

    Mais le plus intéressant viendra de Xena, le nom donné au coprocesseur XMOS intégré à la carte mère. Pourvu de 8 coeurs, il permettra d'assigner certaines tâches à ceux-ci déchargeant ainsi le processeur central (à la manière des Amiga Classic avec le copper et le blitter par exemple). De plus, il sera possible d'adjoindre des cartes filles pourvues de plusieurs coprocesseurs XMOS, allant jusqu'à un total de 256 coeurs sur la machine.

    L'AmigaOne X1000 fut disonible en très petite quantité auprès d'AmigaKit et de certains revendeurs, et furent livrées au compte gouttes. Le X1000 n'est aujourd'hui plus produit.

    Disponibilité : disponible en occasion seulement (très très rare)

    L'AmigaONE X5000/20 ou 40


    Basée sur un CPU QorlQ P5020 double coeur à 2Ghz (mais dénué de puce AltiVec), l'AmigaONE X5000 sera le fleuron des systèmes pouvant faire fonctionner AmigaOS 4.1 (aujourd'hui en béta test). Analogue au X1000 dans le reste de sa configuration (PCI-E, XENA, etc...), il est encore une fois produit par A-Eon et revendu par AmigaKit.



    Retour à la sous-rubrique :
  • Produits

  •  Autres publications de la sous-rubrique :
     
        AmigaOS 4.1


    Laissez-vous tenter par
    AmigaOS 4.1
        AmiTheme


    AmiTheme
        Annuaire Amiga


    L'Annuaire Amiga
        Galeries Photo


    Cave Stoty sur AmigaOS 4
    Logiciels
        Anciens Articles

    mercredi, 01 fvrier
  • Vpdf disponible ! (0)

  • lundi, 30 janvier
  • MUI 5.0-2017R1 disponible (1)

  • dimanche, 29 janvier
  • Nouveau site Amedia Computer (0)

  • mardi, 10 janvier
  • zTools 2.8 sur AMIStore (2)

  • jeudi, 05 janvier
  • AmigaAMP 3.20 (1)

  • dimanche, 01 janvier
  • Nouveaux jeux et mises à jour par HunoPPC (4)
  • AmigaOS 4.1 Final Edition - Update 1 (4)

  • mercredi, 28 dcembre
  • L'Enhancer Software Pack 1.2 disponible (7)
  • SimpleMail 0.43 et AISS 4.22 (9)

  • samedi, 24 dcembre
  • Joyeux Noël à tous ! (7)

  • Articles plus anciens



    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés. AmigaOS 4.x est (c) Hyperion Entertainment

    Conception graphique du thème : PowerMetal, codage : Alexandre Balaban
    Certaines images sont © Martin \"Mason\" Mertz

    Temps : 1490449115.5058 seconde(s)